BIENVENUE DANS LE MONDE DE CATHERINE MAY ATLANI

Venez découvrir le site de Catherine May Atlani, chorégraphe, compositeur(e), qui fait depuis plusieurs années des recherches sur les liens existants entre le Corps et la Voix.

MA PASSION

Photo: Céline Niesawer

Photo: Céline Niesawer

Photo: Céline Niesawer

« retrouver le sens du mouvement,
du souffle et du son,
en créant un nouveau langage du corps. »

Catherine MAY ATLANI naît à Alger en 1946 ; au bout d’une année sa famille s’installe à Paris .
Elle apprend dés son plus jeune âge le piano avec une femme pianiste Evelyne Hubler qui lui a transmis sa passion et la danse chez Irène Popard( sa tante était danseuse chez Irène Popard avant la guerre).
Elle obtient un prix d’interprétation pour le piano mais ne souhaite pas être concertiste ; elle décide de danser et à 21 ans elle obtient un prix pour sa compagnie LES BALLETS DE LA CITE au premier concours de BAGNOLET .
Parallèllement à sa carrière de chorégraphe elle mène des recherches autour des liens existants entre le corps et la voix, les mouvements, les gestes du corps et la circulations des sons. Elle crée une technique pour la Danse : »la danse vocale » et une pour le chant : »le chant fondamental ». En 2018, elle regroupe toutes ses recherches avec LE CORPS EN CERCLE , technique qu’elle utilise pour la danse, le chant et les postures du corps.
A partir de 1995, elle crée de nombreuse pièces pour piano pour accompagner des comédiens.
En 2010, elle crée l’ensemble vocal LE CHŒUR ALPHA pour lequel elle écrit des POLYPHONIES pour voix et cordes. Cet ensemble comprend des chanteurs, des musiciens(violons et violoncelles) et des danseurs.
C’est en même temps sa compagnie et son « laboratoire » pour toutes ses nouvelles productions.
En 2017 elle crée des musiques pour piano , violoncelle et voix.
En 2018 elle joue également seule, en concert, au piano.

L'Artiste et Societé

En 1967 elle crée LES BALLETS DE LA CITE à PARIS d’abord puis en Normandie, à Grand Quevilly en 1976. Ce sera la première compagnie de danse dit « décentralisée »…..La compagnie restera en Normandie jusqu’en 1985 ; après deux années à Grand Quevilly, elle s’installera dans une ancienne minoterie à Darnétal prés de ROUEN : LE MOULIN DU ROBEC . Ce lieu sera à la fois lieu de répétitions, de cours et d’accueil du public pour les spectacles de la compagnie mais aussi pour d’autres artistes. Pendant cette période Catherine MAY ATLANI va créer une cinquantaines de chorégraphies pour les adultes et aussi pour les enfants ; moments intenses de collaboration avec des écrivains comme Andrée Chedid, Eric Sarner, Claude Maillard, Françoise Clédat…..des musiciens Kent KARTER, Claude Bernard, Max Pinchard, Marie France Cousin, Pierre Duconseil, Anne Marie Fijal ….La compagnie se compose de 7 danseurs permanents auxquels s’ajouteront les jeunes danseurs en formation dans la compagnie.Tournées en France et en Europe.
En 1985, elle crée le théatre LE CAFE DE LA DANSE à Paris, elle le co dirigera avec Marie Pierre de Porta jusqu en 1991 ;
En 1995 ,elle crée avec Marie Pierre de Porta le cabaret LE LOUP DU FAUBOURG qui deviendra également label de chanson française .Tournées en France, au Japon, en Bulgarie, en Corée, en Russie et à Bombay.

En 2001 , elle est nommée Chevalier des Arts et de Lettres.
En 2010, création du CHŒUR ALPHA qui devient sa compagnie et son laboratoire de création pour la danse et la musique.
Discographie : « nos mémoires d’or »Polyphonies en 2011
« les Passagers » Polyphonies et Requiems en 2014.
« j’y vais, je pars, je marche » trio pour piano, violoncelle et voix avec Marianne Dyer, Diego Pessoa Cardoso et Catherine May Atlani.