Dessins en encre : Catherine May Atlani

Ces mots pour définir son travail et
ses recherches sur le Corps et la Voix.

1980 :

En 1980 Catherine MAY ATLANI crée la DANSE VOCALE, technique particulière qui mêle mouvements circulaires du corps et vibrations de sons ; elle permet aux danseurs de s’échauffer sans durcir leurs corps ; elle approche les notions de cercles , de circularité des gestes et de leur dynamique. Cette technique s’adresse aux professionnels et aux amateurs.

2000 :

En 2000, création du CHANT FONDAMENTAL, technique de chant qui intègre la place des sons dans le corps et qui ouvre l’espace de la Polyphonie vocale. Le corps devient un instrument ; celui ou celle qui chante s’accorde , la voix prend sa place dans le corps.

Dessins en encre : Catherine May Atlani

A Paris, Catherine May Atlani enseigne ces techniques et Danse Vocale et de Chant Fondamental en cours individuel ou en groupe.

Elle se déplace également en France et à l’étranger.

Cours Indiviuels
sur rendez-vous

  1. Posture du corps et placement de la voix dans une dynamique d’un corps mobile. De petits exercices très simples sont proposés aux élèves pour retrouver les chemins du corps en mouvement avec un mental apaisé.
  2. Cours de voix pour parler ou chanter :
    Placer sa voix , en se plaçant dans un corps conscient de l’origine de chaque son. On apprend à émettre ses sons pour aller soit de soi vers l’autre ou les autres ,soit de recevoir les sons des autres dans un échange de paroles ou de chant.

    Ce cours s’adresse à des professionnels ou à des amateurs Possibilité pour des professionnels de travailler sur des partitions.

Tous dessins en encre :
Catherine May Atlani

En ENTREPRISES, journées thématiques autour de :
« REPRENDRE-CORPS »

Dans notre société dite « hyper connectée », les êtres ne sont plus reliés à leur cerveau. Il y a une énorme déperdition d’ énergie dans le chemin, qui n’est plus reconnu, du cerveau au geste .On délègue , on donne des « pouvoirs » à des machines, on se connecte à ces machines pour savoir……et progressivement on perd l’usage de tous nos liens possibles et souhaitables entre l’esprit et le corps.
Catherine MAY ATLANI propose sur un trimestre de travailler une journée par mois 3 heures le matin et 3 heures l’après midi.
Le premier mois, la journée sera pour prendre conscience des liens possibles du cerveau au geste ; les exercices proposés seront simples et accessibles ; on va progressivement reconnecter chaque partie de notre corps au cerveau et apprendre d’où part le geste et comment circule les mouvements souhaités dans la petite vie quotidienne….marcher dans la rue, dire bonjour, serrer une main, prendre un verre, avancer, se retourner, regarder, parler, se pencher, se lever en étant constamment relié à soi dans une dynamique du corps/conscient. On ne parle plus du corps, on est ce corps. Des exercices simples seront proposés pour que le public de ses journées reprenne confiance , retrouve les chemins du corps dans une lenteur apaisante.
Le deuxième mois on abordera les sons qui, comme les gestes devraient pouvoir être reliés à notre intelligence pour
parler avec la sensation d’émettre des sons, des mots qui ont une couleur particulière selon les places qui devraient être choisies par celles et ceux qui parlent. Parler avec la conscience d’émettre des sons, de donner ses gestes et de propulser nos corps dans un espace de plus en plus vaste.

Le troisième mois, on va relier les corps et les sons et aller à la rencontre d’une dynamique naturelle.
Nous sommes naturellement des êtres dynamiques et propulsés alors que l’époque nous assied et réduit toutes nos capacités corporelles et vocales.
Nous apprendrons à vivre en BIO DYNAMIE, «  comme un bon vin » ; approcher le binôme : ACTION/REPOS en relâchant rapidement nos tensions pour pouvoir repartir dans une dynamique de travail dans la conscience des spirales et des sphères ;spirales et sphères qui sont l’identité même de nos gestes et des mouvements que nous traçons dans l’espace.

Ces journées sont dirigées par Catherine MAY ATLANI et son assistante Isabelle MAUREL .
Possibilité de travailler dans l’entreprise ou à l’extérieur sur un, deux, ou trois mois avec des groupes de 10 à 25 personnes .