Exposition Catherine May Atlani & Dominique Pauron

À l'app'Art, 1er étage
29-31 rue Gabriel CORTEL
89300 Joigny

Ouvert du mercredi au samedi de 10h à 13h et 15h à 18h
Le dimanche de 10h à 13h
du 9 mars au 27 avril 2019

Catherine May Atlani

Catherine May Atlani, chorégraphe, compositrice a longtemps dessiné des corps en mouvement pour préparer, imaginer, donner forme à ses chorégraphies et à ses musiques polyphoniques.
L’encre de chine a fait naître chez elle des dessins à part entière; le regard des autres l’a conviée à les exposer .

Catherine May Atlani fait surgir une dynamique des corps en noir et blanc. Dominique Pauron nous offre des visages qui chantent, en couleur.
L’idée d’une expo commune est venue comme une évidence.

Dominique Pauron

Atelier Met de Penninghen.

École des métiers d'Arts à Paris, diplômée en 1967.

Enseigne le dessin à l’Éducation Nationale.
Crée son atelier de faïence de grand feu en Puisaye.
Anime un atelier de dessin pour l'Association d’Éducation Populaire de Puisaye.

Durant toutes ces années, mène en parall`ele des recherches sur les points communs entre dessin et musique. Très vite se tourne vers le pastel pour la richesse et la subtilité des couleurs, ainsi que la matière.
Les tableaux présentés aujourd'hui sont le résultat de ce travail.

Catherine May Atlani ayant fait de son côté ses propres recherches, il nous a semblé intéressant de réunir nos tableaux en un même lieu.

Jusqu'au 27 avril, du mercredi au samedi de 10h à 13 h et de 15h à 18h et le dimanche de 10h à 13h, est présentée une exposition de Catherine May-Atlani et Dominique Pauron. Dominique, diplômée des métiers d'arts à Paris, anime des ateliers à Saint-Sauveur en Puisaye. Catherine n'est pas peintre, mais danseuse, chorégraphe et musicienne compositrice. Pendant longtemps, Catherine a dessiné dans ses carnets à croquis, des corps en mouvement, pour donner forme à ses chorégraphies et à ses musiques polyphoniques. Elle dit que «l'encre de chine a fait naître chez elle des dessins à part entière». De son côté, Dominique présente en une série de pastels secs, une galerie de chanteurs. Les oeuvres des deux artistes se tiennent en vis à vis suspendues à leurs cimaises, la danse et le chant devenus alors complémentaires.«Le pastel sec est une technique peu utilisée, indique Dominique,mais offre une finesse qui permet d'exprimer le chant par des couleurs très lumineuses». Pour «elle, le chant, c'est la vie et l'énergie» et face aux dessins de Catherine, ils entrent en correspondance. Les dessins au trait très subtil et délicat de Catherine qui sait saisir en un éclair la grâce du geste. Catherine qui travaille sur l'origine du mouvement.Et dont les dessins, dit-elle, offrent le spectacle de la vie.C'est finalement un membre de sa famille qui lui a conseillé de les exposer, tant il est évident qu'ils forment une unité. Pour sa première exposition, Catherine a été largement félicité lors du vernissage samedi soir pendant que les pastels de Dominique connaissaient à leur tour un joli succès.

Murielle Leroy le 13/03/2019

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top